L'AUTOMNE EN MONTAGNE - Poème

Publié le par Mirélie


A notre retour de vacances, j'ai envie de vous faire partager les meilleurs moments de celles-ci.
Voici donc ce texte et quelques photos prises au cours de nos randonnées.
Je suis quelque peu désolée parce que ma mise en page initiale dans mon administration n'a rien à voir avec le résultat final : photos non apparentes, texte mis en page différemment..... Est-ce encore un problème d'Overblog ?

Finalement, ce texte va figurer dans le jeu d'Ecureuil Bleu 



 

L’automne en montagne
Douceur des températures
Soleil encore chaud sur la nuque
Gouttelettes de sueur perlant aux tempes
Pieds trop chauds dans les chaussures serrées
Diversité des coloris chatoyants
Palette d’ocres variées
Vert sombre des épicéas,
Des sapins ou des divers pins
Des éricacées et des saules nains
Se miroitant dans la transparence
De ses lacs d’altitude si limpides
Cris furtifs des dernières marmottes
Surprises par le randonneur tardif
Avant le grand silence
Sur ces étendues herbeuses
Le silence du long hiver

 

L’automne en montagne,
C’est souvent aussi,
Le brouillard qui envahit les vallées
L’air humide qui enveloppe chaque chose
Le corps enveloppé dans la cape de pluie
Les pieds détrempés par l’eau du ciel et de la terre
L’atmosphère rendue cotonneuse pour un temps
Les bouleaux et les saules bruissant dans la brume
L’herbe des pentes devenue glissante
Les sommets et les pics pris dans des nuages bas
L’horizon bouché par un couvercle gris
La pluie qui s’installe pour des jours entiers
Et qui vient apporter à la végétation
Desséchée par le trop long été
La sève de sa vie :l’eau,
L’eau qui ruisselle de partout
L’eau, tant attendue


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 




 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L’automne en montagne
C’est parfois aussi
La neige qui tout à coup nous surprend
La neige qui vient recouvrir chaque chose
Le froid qui sévit sur ses pentes auparavant hospitalières
La glace qui recouvre les sentiers au matin,
Les pieds glacés dans les chaussures de randonnées
Les pieds qui essaient de ne pas glisser sur les parties gelées
Les cols et les sommets d’un seul coup devenus inaccessibles
La neige qui masque tout relief et accident de terrain
Les pentes devenues tout à coup dangereuses
Le sentier disparaissant sous cette couche blanche
Nos chaussures imprimant sur le sol une marque durable
Les raquettes que l’on essaie bien vite
Mais que l’on doit ranger aussi vite
Car l’épaisseur de neige n’est pas suffisante
Et les pierres  trop coupantes et saillantes
Les lacs d’altitude devenus paysages insolites
Avant la venue des lourdes chutes de neige.
Avant l’arrivée des longues journées d’hiver.



 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 


L’automne en montagne
C’est aussi d’autres fois
Le soleil et le froid seulement
La lumière éclatante et le soleil ardent
Le bleu profond des lacs sur fond doré des prés
Le jaune du mélèze sur fond de forêt sombre
Le givre qui recouvre chaque brin d’herbe au matin
La glace qui déjà transforme l’eau des lacs
Les doigts serrés par les gants épais
La tête prise dans le bonnet polaire
Le souffle coupé par l’air glacé
La pause déjeuner rapide
Car l’arrêt est quasi impossible
L’air si vif qu’il nous brûle les joues
La lumière extraordinaire de l’air asséché par le vent
Avant la venue du véritable hiver
Qui va durer, ici, plus longtemps qu’ailleurs.
.

 

 

Michèle Durand

21 Octobre 2009




Publié dans poésie

Commenter cet article

gentle13 29/10/2009


Bonsoir Michèle merci de ta visite j'espère que tu vas bien et que tes vacances se sont bien passées. Je te fais de gros bisous
Paul


@lex 29/10/2009


petit coucou de fin de semaine michèle
bisousssssssssssss


fanfan 30/10/2009


tes photos sont très belles! oui l'automne c'est tout cela et bien plus encore!   beau très descriptif de cette belle saison ; bisous


fransua 30/10/2009


l'automne en montagne t'a inspiré une jolie poésie en prose plus qu'en poème


ange-nu 01/11/2009


Ce long poème et ces belles images ! Bravo ! Que de sensations
Je viens te souhaiter un bon dimanche
Bisous
Brigitte