QU'ILS SONT ETRANGES, CES ZUMAINS ! - 2

Publié le par Mirélie

DEUXIEME EPISODE

 

 

Pour leur revêtement aussi, ils sont étonnants. Des fois, je les vois tout roses, quand ils sont dans les maisonscubiques ou quand ils se décident à approcher de l’eau. Ils ont l’air tout mous et fragiles. Des fois, ils sont recouverts de tout un tas de revêtements inconnus, souples et colorés. Ils les entassent et les superposent les uns sur les autres. Je ne comprend pas pourquoi ils n’enfilent pas quelque chose qui les recouvrent entièrement, moi, je dirais le genre « deuxième peau » quoi, puisque apparemment la première ne suffit pas ? Mais non, ils ont des trucs exprès pour les pieds, pour la tête, pour le milieu du corps, le bas, le haut. Un vrai truc de fou ! Lez zumains sont vraiment très compliqués, je vous jure. Parce qu’en plus de tout ça, leur aspect est différent selon les endroits. Je suis allé dans un endroit, où ils accumulaient tout un tas de couches les unes sur les autres, un endroit où ils étaient presque tous habillés pareils avec des couleurs sobres, un endroit où un long vêtement large et ample leur descendait sur tout le corps, et, même, leur remontaient sur la figure et la tête, un autre endroit où ils couraient tous très vite en portant juste une sorte de culotte courte et un vêtement sans manches, et puis encore un autre endroit où les zommes à la peau sombre portaient juste une sorte de ceinture de couleur au milieu du corps et un ruban fait de fleurs du pays autour du cou.

Pas un zumain ne ressemble à un autre zumain. Leur tête est parfois recouverte de poils jaunes ou marrons, parfois recouverte d’un demibol, ou d’un petit seau renversé. Il y a de grands zumains, et des petits, et même des minuscules qui restent allongés tout le temps en poussant des cris perçants, des tous plissés et des à la peau toute tendre et molle, des zumains pâles comme la couleur de certaines de leurs maisonscubiques et d’autres foncés comme la terre chez nous. D’après ce que j’ai entendu, ça dépend de leur région de vie et de leur moment au cours de la vie. Mais, là encore, j’ai pas bien compris, parce qu’au milieu d’une région où tous les zumains sont très foncés, il peut y en avoir de très clairs. Les clairs ne portent pas le même revêtement que les foncés et ils n’ont pas l’air de beaucoup s’apprécier entre eux. Quant au moment de leur vie, ils disent « leur âge » il faudra que je me fasse xpliquer davantage.

La chose la plus incompréhensible que j’ai vue et constatée est qu’il semble y avoir au moins deux catégories principales de zumains. Je xplique : les zumains s’appellent aussi les zommes, mais chose bizarre, au milieu des zommes, il y a aussi des fames. Tous les fames sont des zommes mais tous les zommes sont pas des fames. Ca veut dire que les fames seraient une sorte de sous catégorie des zommes. A quoi ça leur sert d’avoir deux catégories, j’en sais rien ? Mais, comme ils sont très compliqués, je ne m’étonne plus de rien avec eux.

Quand je peux apercevoir une fame dans sa maisoncubique, elle semble un peu différente du zomme. La fame a deux appendices rondsbombés vers le haut de son corps en plus, et le zomme en a un plus petit (mais ça dépend des moments) vers le milieu. L’aspect de la fame dans le revêtement rose est donc un peu différent, mais quand elle change de revêtement on ne voit plus cette différence.

Un peu plus tard dans la journannée, j’ai assisté à un phénomène pour le moins étrange. Un groupe de zommes revêtus de couleurs vives, se déplaçaient rapidement sur leurs pieds, sur une surface rectanglepleineverte. Ils étaient ensemble mais certains n’avaient pas l’air d’accord avec les autres, mais alors, pas d’accord du tout. Ils se disputaient autour d’un rondpleinbicolore. Et que j’agite les membres du bas, et que j’agite ceux du haut et que je te donne un coup de tête. A la fin, une partie des zommes, ceux revêtus de bleu et blanc a attrapé un autre zomme, l’a soulevé et porté sur eux-mêmes. Ils montraient toutes leurs dents, ils criaient et la moitié de la foule assise puis debout criait aussi. Ca faisait un bruit d’explosion et j’ai du bloquer mes orifices auditifs. Quand ils ont eu fini, et que les zumains qui regardaient se sont levés sur leurs pieds pour s’en aller, certains ont commencé à montrer qu’ils n’étaient pas d’accord. Leurs corps se sont rentrés dedans, leurs membres se sont cognés et des marques rouge vif sont apparues sur leurs figures. J’avais jamais vu ça auparavant. Un liquide rouge qui semblait sortir de leur revêtement rose, dans le genre un peu de la lave qui sort de nos volcans quand ils se mettent en colère. Je vois là une similitude entre les volcans et ces zommes en colère : le jaillissement de liquide. Ce liquide est il brûlant ? Il faudra que j’aille y voir de plus près.


Publié dans nouvelles

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
E
<br /> <br /> Ta suite est intéressante. Nous sommes effectivement à la fois semblables et différents... Bonne soirée et amitiés, Mirélie !<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
J
<br /> <br /> Bonjour Mirelie, donc chez ce disons X men, il y a des volcans... Belle description des zommes et des fames... Ca c'est bien nous mais l'autre qui est-il ??? Mystère et chewing gum pour moi...<br /> Bonne nuit Mirelie...<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
M
<br /> <br /> L'autre, tu vas le découvrir peu à peu, Jill Bill<br /> <br /> <br /> Bisous et bonne  soirée à toi<br /> <br /> <br /> <br />