QU'ILS SONT ETRANGES, CES ZUMAINS ! - 1

Publié le par Mirélie

PREMIER EPISODE 

 

Tuitttttttttttttttttttttttt…………………..Rezzzzzzzzzzzzzz………………..tssssssss

ssssssssssss……………………………………………………………………………………………………………….

- Oh ! Joey, t’as rien de mieux, de plus clair ?

- Pas pour l’instant, Donald, mais j’essaie, Donald, j’essaie.

- Fais encore plus qu’essayer, parce que là, franchement, on va jamais y arriver. Ca fait des semaines que je t’ai confié ce boulot.

- Don’t worry, Donald. T’en fais pas. Je me rappelle très bien quand j’ai démarré et ça me sape le moral ; et je vais te dire même plus, ça m’empêche de dormir de rien trouver. J’en peux plus. J’ai tout essayé. Y a rien qui marche, rien qui en sort. Je pige que dalle à leur truc.

- Comment ça ? Tu piges que dalle ? Mais, c’est pourtant toi qui est le mieux payé du service, alors, Joey, fais travailler tes super neurones de super ingénieur et trouve nous la solution asap, illico presto, IMMEDIATEMENT QUOI !

- Et si t’arrêtais de me gueuler dans les oreilles, Donald, peut être que j’y arriverais, tu crois pas ?

- Ca va, je laisse mon génial chercheur en linguistique sémantique atypique bosser tout seul. Tu me tiens au courant, bien sûr ?

- J’y manquerai pas, compte sur moi. (Et, à part, une fois Donald parti) Putain ! Quelle plaie ce mec. Il s’imagine que je vais lui refiler toutes les infos, mais c’est compter sans mon intelligence analytique, synthétique, perspicace et écologico-politico-économique. Va te faire voir, Donald. J’ai un millier de longueurs d’avance sur toi, maintenant. Donald, tu ne te doutes pas du vingtième du quart de tout ce que j’ai appris depuis que tu m’as confié cette chose. Largué ! J’ai d’autres ambitions que tu n’as même pas pu envisager. A nous deux maintenant, cher petit inconnu : allez, sois un peu sympa, livres moi tes petits secrets :


Brrrrrrrrrrr…………rzzzzzzzzzzzzz…………rsresssssssssssssssssssssssssss…… Panique, panique, panique (ça doit être ça le mot dans le lexique qui correspond à la situation actuelle : Panique). Je ne vois que ce mot pour décrire ce que j’ai sous les yeux. Ca bouge dans tous les sens, ça court, ça roule, ça navigue, ça vole aussi même, et puis des fois ça bouge tout doucement, voire ça atteint une quasi-immobilité. Alors, on dirait qu’ils sont morts. (Encore un nouveau mot, ça : morts). Mais pourquoi, bon sang, bougent-ils ainsi sans arrêt ? Depuis que je suis ici, depuis une journannée, c'est-à-dire un très très long moment, je ne comprends absolument rien à ce qu’il se passe ici.

Je xplique : les zumains paraissent agités de mouvements perpétuels, obligatoires et inévitables et ils ne restent jamais au même endroit. Et d’ailleurs, je me demande s’ils sont bien finis et si ce n’est pas pour ça qu’ils se remuent dans tous les sens. A mon avis, ils ne sont pas bien et cherchent une solution à leur malaise. Je xplique encore : à des moments, ils se déplacent sur leurs deux pieds et puis d’un coup, sans prévenir, ils approchent d’une sorte de carmobile et ils s’enfournent dedans. Ils touchent des boutons et une manette, ils attrapent un rondpercé dans les mains, et là, le carmobile les emporte très vite. J’en ai suivi de près, et des fois, ils ouvrent la bouche pendant que le carmobile les emporte et ils font des sons, il font le même son que celui produit par un petit casier de leur carmobile et qu’ils appellent musique ou chanson. Ca fait une cacophonie pas possible mais ça a l’air de leur plaire. Des fois, ils n’ont pas l’air contents dans leur carmobile et alors, l’une des vitres à côté d’eux s’escamote et ils passent l’un de leur membre dehors. On dirait qu’ils manquent d’air. Ils regardent les autres zumains dans les autres carmobiles, et tous les véhicules s’arrêtent ensemble. Ils restent ainsi côte à côte, sans bouger. Je sais pas ce qu’il font. Moi, ça m’énerverait vraiment, mais eux, ça les énerve mais ils bougent pas. Des fois, juste, leur carmobile se met à crier et à faire un bruit strident. Et puis, tout d’un coup, tous les carmobiles se mettent à bouger en même temps. Purement incroyable !

Je pense qu’au bout d’un moment ils doivent en avoir assez de leur véhicule qui les emporte parce que soudain, le truc s’arrête et ils descendent rapidement en claquant un morceau. Ils abandonnent leur carmobile dans un coin comme si c’était un déchet, et ils recommencent à se déplacer sur leurs pieds. J’ai oublié de dire qu’il y a aussi des zumains qui font la même chose avec des carmobiles qui vont sur l’eau, des rondpercés qui se faufilent entre les carmobiles à rondspleins, ou d’énormes rectanglesmobiles qui emportent plusieurs zumains en même temps, sans compter les carmobilesoiseaux qui les emportent dans les airs. C’est pour ça que je pense qu’ils ne sont pas bien finis, car ils ont toujours besoin de quelque chose pour se déplacer. C’est pas comme nous qui nous suffisons à nous-mêmes.

Le problème est que je ne saisis pas la raison de leurs déplacements.

Ils se déplacent pour aller souvent dans une maisoncubique, une différente de celle où ils sont pendant la nuit. Celle de la nuit est parfois assez petite, avec de jolies couleurs sur les murs, le toit et autour. Et parfois, elle est immense, très haute, plutôt grise, pleine de carréspercésvitrés d’où j’aperçois une vive lumière. Celle du jour ressemble souvent à la deuxième catégorie, mais pas toujours, et il y a même des zumains qui restent dehors pendant que les autres sont dedans.

C’est ce qui me fait dire que les zumains sont tout à fait illogiques et surprenants.

 

Publié dans nouvelles

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
E
<br /> <br /> Bonsoir Mirélie. Ton angle de vue est original. Je t'ai lue avec plaisir et je reviendrai lire la suite. Bisous<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
M
<br /> <br /> Et oui Brigitte, les zumains vus par un E.T. un peu spécial, même très spécial.<br /> <br /> <br /> Pas mal de description au début mais après on change de point de vue et c'est plus dans l'action<br /> <br /> <br /> Bisous et à bientôt Brigitte<br /> <br /> <br /> <br />
E
<br /> <br /> Sacrée race!<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
M
<br /> <br /> Ce n'est que le début !<br /> <br /> <br /> Bisous<br /> <br /> <br /> <br />
S
<br /> <br /> Demain la suite?<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
M
<br /> <br /> Salut Script, alors tu suis mon blog ?<br /> <br /> <br /> Aujourd'hui peut être ou bien demain. J'ai presque terminé l'écriture de ces aventures là... Presque, parce qu'ensuite, je reviens souvent sur mon premier jet toujours très rapide et fluide mais<br /> non exempt de défauts. Et puis, dans ma tête, je ne cesse de modifier la fin...<br /> <br /> <br /> Bisous à vous deux<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> <br />
J
<br /> <br /> Ah... Allo la terre ici.....   Bonne nuit Mirelie...Nous te laissons cogiter !  Bises de jill<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
M
<br /> <br /> Cogiter ? Mais j'ai déjà presque fini d'écrire, moi. Il faut juste que je relise et que je commence à publier par petits bouts. Pas trop vite car en ce moment je prends mon temps<br /> <br /> <br /> Bisous<br /> <br /> <br /> <br />
C
<br /> <br /> une vue d'en haut.. lol<br /> <br /> <br /> clem<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
M
<br /> <br /> De pas si haut que ça, tu verras<br /> <br /> <br /> Bisous Clémentine<br /> <br /> <br /> <br />